L’écran Metal Adventures


Havana est une belle planète, notre planète. Mais c’est dans l’espace que l’on devient un vrai pirate ! Prêt pour l’aventure, la vraie ? Pour l’honneur, une dernière bordée !

Une critique de Tristan

L'écran, côté joueurs

L’écran, côté joueurs

Je l’ai dit dans les critiques précédentes, Metal Adventures est un jeu avec un système de règles assez costaud. Dans ces conditions, son écran représente un atout indispensable pour le Meneur… s’il est bien conçu.
La première chose à remarquer, c’est son prix. Si j’ai récemment évoqué qu’un livre de base divisé en deux tomes augmente le coût global, je remarque clairement l’effort fourni sur l’écran. Proposé à un peu moins de 15€ là où un prix de 25/30€ est courant pour le même type de produits, on y trouve un écran trois volets et un livret de 32 pages couleur.

L'écran côté meneur

L’écran côté meneur


L’écran
Ce paravent cartonné offre aux joueurs une scène de combat épique, dans le ton du jeu. Il rappelle son cadre mouvementé et loin, très loin, d’une destination de vacances.
Côté Meneur et c’est bien là le plus important, on trouve un résumé utile des règles (comme le tir, les réparations, les soins, etc.). Toutefois, il est impossible d’être exhaustif : il s’agit donc aussi d’un index des actions possibles renvoyant aux pages du livre de règles.

 

La petite touche : petit point à souligner, cet écran est au format dit paysage. J’apprécie, car on a plus de place derrière le paravent grâce à une visibilité accrue des tables de jeu.

Un ninja dans un rond

Un ninja dans un rond

 

Le livret
Ce court livret (seulement 32 pages) gagne en élégance ! Comme les deux livres de base, on assiste à du tout-couleur de qualité. Son contenu propose en ouverture plusieurs fiches à photocopier. Et à celles sur les PNJ et les vaisseaux, les planètes et les systèmes stellaires, s’ajoutent des fiches de combat (terrestres et spatiaux), idéales pour les meneurs débutants intéressés par la mise en scène.

En complément, le résumé des voyages spatiaux ne me paraît pas indispensable, il sert surtout de bonus « sympathique » afin de se familiariser avec les règles.

L'espace à carreaux

L’espace à carreaux

Un scénario (20 pages) : il fait suite à celui du Guide du Meneur, sans pour autant s’imposer dans la Campagne El Barco Del Sol. Il est très générique et s’intercale facilement dans n’importe quelle autre fresque épique conçue par le meneur.
Il raconte le premier voyage spatial des PJ et s’oriente vers l’action à travers des phases de tutoriel. Plus encore, le scénario met en scène l’isolement dans l’espace, un élément narratif qui instaure une ambiance particulière à bord du vaisseau.
Malheureusement, le livret semble maigre quand on voit certaines gammes proposer des règles supplémentaires ou des pans d’univers un peu plus détaillés. Un revers probablement lié au coût très accessible du produit.

Un vaisseau penché

Un vaisseau penché



CONCLUSION_SHAK
Cet écran remplit sa fonction première et essentielle : assister le MJ. Cette tâche accomplie avec soin en fait un contenu de qualité. Mais le caractère ultrafonctionnel le limite néanmoins côté fantaisies. Pas de surprise donc. En bref, l’ouvrage réduit ici à un utilitaire reste un très bon outil, peu cher et pratique.

Des ninjas, deux, je crois

Des ninjas, deux, je crois

 

JE VEUX CE JEU MAINTENANT
déçu contrarié indécis satisfait ravi passionné extatique
+ Complet et pratique
+ Format paysage
+ Prix très raisonnable
– Livret court
Univers : Metal Adventures
Thèmes : pirates, science-fiction
Matériel : un écran à 3 volets au format paysage, livret de 32 pages en couleur et à couverture souple
VF : Editions du Matagot
Auteur : Arnaud Cuidet
Share Button

Laissez un commentaire