L’écran In Nomine Satanis Magna Veritas


De nos jours, nous ne pouvons plus nous fier à personne. Surtout pas aux Anges et aux Démons depuis l’Amnésie. Dieu et Satan n’ont pas tout à fait l’air intéressés par ce qu’il se passe non plus. Il n’y a, au mieux, que nous, résidus mystiques et plus ou moins divins. OK c’est la lose.

L’écran de jeu dans une gamme de jeu de rôle est souvent un passage obligé. Il doit représenter, face joueurs, l’ambiance. Coté meneur, il réunit tous les éléments, pense-bêtes et autres notes afin de fluidifier la partie. Visuellement et d’extérieur, si le matériel paraît solide, je ne suis pas sûr de comprendre l’illustration. Quant au contenu, il me surprend agréablement.

Boss : « Belle Bête » Ninja : « Merci »

Boss : « Belle Bête »
Ninja : « Merci »

 

Matériel à jouer
Assez inattendu, le livret présente un pan peu exploité d’INS/MV 5. En extension du Livre de base, on trouve ici les serviteurs des Anges et des Démons. Plutôt une surprise, bonne qui plus est. D’autant que leur développement permet de faire le pont avec un aspect important de cette nouvelle édition : le divin reboot. Les Anges et les Démons ont perdu la mémoire et ne savent pas vraiment à cause de quoi ni de qui. Ça c’était pour le rappel… à savoir si ça plaît ou non comme angle d’approche, il n’y a aucune réponse à cette question, il s’agit surtout d’un parti-pris.

Boss : « C'est toi qui sens comme ça, s'pèce d'enfoiré ?! » Ninja : « Non, c'est l'haleine de l'illustration de la couverture du livre de base en version noir & blanc »

Boss : « C’est toi qui sens comme ça, s’pèce d’enfoiré ?! »
Ninja : « Non, c’est l’haleine de l’illustration de la couverture du livre de base en version noir & blanc »

 

Les serviteurs (appelés Familiers ou Soldats de Dieu) sont :
• Des Démons maudits et enfermés dans des réceptacles, vivants ou non d’ailleurs
• Des bonhommes surentrainés et bourrins au possible au service des Anges

Ninja : « Tu viens plus aux soirées, Doudou ? »

Ninja : « Tu viens plus aux soirées, Doudou ? »

Dans les deux cas, ces PNJ aux catégories bien tranchées ont la particularité de ne pas avoir été sujets à la grande amnésie qui touche les Anges et les Démons. Pendant ces années de vacuité mentale, ils étaient bien là et ont vécu pour certains des choses dont on ne soupçonne pas l’existence. Toujours dans l’idée d’un bac à sable et sans réellement disposer d’objectifs, cet outil de jeu permet d’approfondir et de lier l’avant et après. En tant que meneur, c’est très inspirant même si au final je suis pas fixé sur la destination.

Ninja : « Ouais, Dieu reconnaîtra les siens... encore faudrait-t-il que les siens s'habillent différemment ! »

Ninja : « Ouais, Dieu reconnaîtra les siens… encore faudrait-t-il que les siens s’habillent différemment ! »

CONCLUSION_SHAK

Avec ce supplément, je me retrouve avec plus d’intrigants à mettre en scène. Des protagonistes aux styles variés et donnant de la couleur à l’historique. L’intérêt final reste flou mais on reste cohérent avec le contenu du Livre de base. Du matériel supplémentaire entre les mains d’un meneur qui devra déterminer lui-même des objectifs. Le pont est là cependant. Avec des moyens mis à disposition qui permettent un effet de profondeur. Un peu comme si nous avions obtenu la 3D sans la technologie Imax, que nous devrions acquérir avec le suivi de gamme.

Boss : « Un souci d'accord, non ? » :3

Boss : « Un souci d’accord, non ? » :3

Pour conclure sur le matériel principal : l’écran fonctionne très bien – même si on me demande ce que signifie l’illustration. Derrière le paravent, on retrouve donc l’indispensable avec des tableaux de gestion et de rappels aux pouvoirs.

Le volet central de l'écran de jeu INS/MV, mais que fait Miley Cyrus ??!

Le volet central de l’écran de jeu INS/MV, mais que fait Miley Cyrus ??!

Le volet de droite de l'écran de jeu INS/MV, la fin de mon scénario décrit par mes joueurs ?

Le volet de droite de l’écran de jeu INS/MV, la fin de mon scénario décrit par mes joueurs ?

Le volet de gauche de l'écran de jeu INS/MV, l'intérieur de mon esprit ?

Le volet de gauche de l’écran de jeu INS/MV, l’intérieur de mon esprit ?

 

JE VEUX CE JEU MAINTENANT
déçu contrarié indécis satisfait ravi passionné extatique
+ Subtil mélange entre outils et background
– Pas de scénario
 
Univers : In Nomine Satanis / Magna Veritas
Thèmes : contemporain, biblique, fun
Matériel : écran 3 volets rigides format paysage, livret A4 12 pages Noir & Blanc
VF :  Raise Dead éditions
Auteur : François Doucet
Share Button

Laissez un commentaire