Écran pour L’Appel de Cthulhu
30e anniversaire 5


Article réservé au MJ • Joueurs : passez votre chemin !

Article réservé au MJ, Joueurs : passez votre chemin ! Univers : L’Appel de Cthulhu

Scénario
Au Metropole Hotel de Dublin, le Directeur Pat Rooney connaît votre passion pour l’Histoire. Récemment devenu propriétaire d’un bâtiment situé non loin, il vous invite à expertiser les murs de sa nouvelle cave. Ces parois révèlent des peintures anciennes. Les échos de la pièce vous parviennent à chacun de vos pas. Jusqu’au moment où, proche d’une fresque jaunie au style romain, vous entendez des sanglots. La surprise passée, vous entamez le mur friable et vous vous engagez dans une galerie.

Le choc. Un homme, non ! Un dément, aux ongles arrachés et au torse griffé. Prononçant des paroles obscures. Vous l’interrogez, sans succès. Décidé à quitter ces souterrains, vous l’emmenez à l’extérieur. La nuit tombée dans les rues de la capitale ne vous laisse aucun répit. À peine le temps de progresser de quelques pâtés de maisons, qu’une escorte armée vous immobilise. Vous et votre nouvel ami.

Vos kidnappeurs vous entraînent alors dans un endroit secret. Ils vous assènent de questions. Jusqu’à la venue de leur chef, un grand et maigre individu vêtu d’un imperméable. Celui-ci vous soupçonne d’être un agent britannique. Son nom ? Leopold Bloom, un membre de l’IRA. Pour le convaincre du contraire, vous devez accomplir une tâche délicate pour lui, à savoir confirmer l’existence d’une planque d’armes dans un café local. Vous profitez de votre escapade pour vous renseigner sur les mots étranges lâchés par le dément des souterrains. Vos recherches vous apprennent qu’il citait… des textes occultes et interdits.

Revenu de mission vers Leopold, il vous annonce que l’homme des souterrains s’est échappé. Inquiets et mus par un mauvais pressentiment, vous vous lancez ensemble à sa poursuite.

L’issue de cette piste vous mène à un rituel destiné à réveiller une antique monstruosité… réussirez-vous à contrer sa venue ?

 

 

 


Un scénario d’introduction facile à mettre en place pour des joueurs débutants. Un peu de travail à fournir de la part du meneur de jeu si vous souhaitez profiter :

  • du cadre original
  • du climat social en pleine ébullition

 

Selon le degré d’investissement du MJ, le scénario peut devenir autant une pierre angulaire d’une campagne, qu’un one-shot au goût savoureux. Veillez à bien identifier votre désir derrière cette histoire, avant de la jouer – voire avant de la préparer. Autrement dit, un bon scénario, assez modulaire, comme j’en attends de ceux qui accompagnent les écrans de jeu.

Sur le visuel de l’écran, néanmoins, je reste assez réservé sur l’aspect apocalyptico-mystique. Un choix éditorial certes assumé, mais qui tranche avec la subtilité souhaitée dans les enquêtes de L’Appel de Cthulhu.

 

Surnaturel : notez que vous n’êtes pas obligé d’intégrer tous les éléments surnaturels de la trame, pour la faire vivre pleinement. Notamment, dans le dernier tiers du scénario, quand le groupe et Leopold se rendent ensemble dans les souterrains. Les Profonds ne sont pas nécessaires, par exemple.

 

 

RAVI_00
déçu contrarié indécis satisfait ravi passionné extatique
+ Un scénario modulaire
+ / – Un nouvel écran (l’intérieur reste le même)
Univers : L’Appel de Cthulhu
Thèmes : enquête, occulte, 1920
Matériel : écran rigide 3 volets A4 format paysage, livret A4 noir et blanc de 16 pages
VO (française) : Sans-Détour
Auteur : Sylvain Plagne

 

 

 

 

 

Share Button

Laissez un commentaire

5 commentaires sur “Écran pour L’Appel de Cthulhu
30e anniversaire

  • Nikonographe

    Une excellente manière d’analyser des scenarii. L’idée de la bande son Soundcloud en lien est très bonne. Hâtes d’en voir d’autres, notamment pour des jeux que je pratique. Un feedback sur l’intérieur de l’écran aurait été bienvenu, j’ai connu des écrans particulièrement mal fichus qui ne justifiaient pas leur achat. Très bon billet, comme d’hab 🙂

      • Nikonographe

        Beaucoup trop ^^ Des vieux plus édités (Talislanta, le vieux monde des ténèbres, Néphilim 2nde édition, …), des en fin de vie (Yggdrasill, Qin, …), des en cours de traduction et de re-parution (Shadowrun dernière mouture, …). Le marché est plein de scénars et campagnes officiels, et j’ai toujours été retenu d’en acheté, de crainte d’avoir un ouvrage qui demanderais un trop grand travail pour être adopté. J’ai été agréablement surpris par le très bon travail de 7eme cercle sur Yggdrasill : des scénars bien écrits, quasi jouables en l’état, qui emmènent les persos très loin. Je n’ai malheureusement pas pu finir la campagne officielle. D’ailleurs, le livre de base a été réédité, et la campagne approche de sa fin avec la parution des derniers ouvrages. Je t’invites à le parcourir si tu ne l’a pas fait, lui ou l’un de ses cousins (Keltia qui lui est proche mais que je ne connais pas, Qin qui va être réédité très prochainement). Ce sont d’excellents jeux, qu’une critique ici pourrait (re)faire connaitre 🙂

  • Milie3124

    L’ambiance investigatrice de cette version de l’Appel de Cthulhu est très tentante !
    Le fait de pouvoir en faire un scénario plus ou moins long est un élément appréciable ! Un jeune MJ devrait pouvoir s’en sortir…

    Cet univers horrifique me fascine de plus en plus… Je sens que prochainement, ce bon vieux Cthulhu pourra mettre un de ses tentacules sur le peu de santé mentale qui me reste ! 😉